• Accueil
  •  > SUD OUEST: "L'entreprise de sièges de bureaux Sokoa a vécu une belle année 2014"
SUD OUEST: "L'entreprise de sièges de bureaux Sokoa a vécu une belle année 2014"
partager sur facebook partager sur twitter partager sur google plus envoyer à un ami plus

Source: undefinedwww.sudouest.fr

Éric becquet

Dans le monde de l'entreprise, rien n'est jamais acquis, même pour le leader français de son activité, qui assied le monde entier dans ses fauteuils. Alors, quand une année se termine au mieux, autant le souligner. Au crible : quels ont été les efforts de 2014 et quels sont ceux attendus pour 2015. 1 Un chiffre d'affaires en hausse de 5,1 % C'est le chiffre le plus significatif de l'année écoulée pour l'«assemblier» basque. Une augmentation du chiffre d'affaires de 5,1 % par rapport à 2013 (36,1 millions d'euros contre 34,38), un score au-delà des prévisions. Aucun événement particulier n'est pourtant à l'origine de cette hausse. C'est une corrélation de facteurs qui a engendré cette synergie. Gilles Chaudière,...

1 Un chiffre d'affaires en hausse de 5,1 %

C'est le chiffre le plus significatif de l'année écoulée pour l'«assemblier» basque. Une augmentation du chiffre d'affaires de 5,1 % par rapport à 2013 (36,1 millions d'euros contre 34,38), un score au-delà des prévisions. Aucun événement particulier n'est pourtant à l'origine de cette hausse. C'est une corrélation de facteurs qui a engendré cette synergie.

Gilles Chaudière, responsable de la communication, également en charge de certains aspects sociaux (comme l'actionnariat, la formation) soumet : « On peut déjà évoquer la véritable mobilisation des équipes l'année dernière. On a bien bossé, dans un marché pourtant rendu difficile par la période de crise. Le fait que les salariés soient actionnaires entraîne un intérêt à double titre ».

L'entreprise s'est aussi appuyée sur des investissements dans de nouvelles machines et sur sa création, avec ses propres designers. Un modèle de siège, le Wi-Max, a fait la bascule en 2014 en réussissant de très bonnes ventes.

Deux autres points sont également à souligner. Sokoa quadrille toujours plus le territoire national, soit grâce à sa propre force commerciale discéminée aux quatre coins de l'hexagone, soit par la vente indirecte d'un réseau de distributeurs en expansion. Enfin, un gros effort a été réalisé à l'international L'entreprise a enregistré une hausse de 10 % de son exportation en 2014 par rapport à 2013. Une troisième commerciale a été recrutée dans ce domaine, notamment pour accentuer la présence des sièges basques en Amérique du Nord.

2 Le défi permanent de l'actionnariat

Si l'entreprise Sokoa est une Société Anonyme, elle n'en possède pas moins une singularité : elle est articulée autour d'un système d'actionnariat assez complexe, mais plutôt sécuritaire, puisqu'il n'y a pas de cotation en bourse. Il permet à ses salariés d'être tous actionnaires, « de façon mécanique et par le biais d'un intéressement égalitaire » souligne Gilles Chaudière. Au total, les employés possèdent 35 % des parts. 550 actionnaires, d'origines très diverses, sont donc « non salariés » à Sokoa. Nombre d'entre eux sont arrivés à la création de l'entreprise en 1971 et la pyramide des âges condamne irrémédiablement au renouvellement de l'actionnariat lorsqu' il n'y a pas transmission par filiation. « Nous avons un défi à relever : le rajeunissement de notre actionnariat » soumet Gilles Chaudière. La matinée portes-ouvertes de septembre 2014 a généré 60 investisseurs supplémentaires, mais Sokoa vise encore un peu plus pour 2015. S'il ne faut pas confondre CA et bénéfice, les bons résultats de 2014 pourraient encourager les volontaires en quête de dividendes.

3 La création d'une communauté digitale

Xan, 35 ans, vient d'être embauché en CDI pour moderniser la partie multimédia/communauté web de Sokoa, l'un des chantiers de 2015. « C'est tout frais confie le jeune homme. Nous souhaitons mettre en place de nouveaux outils d'informations, en créant une véritable communauté digitale. On tente un gros pari avec Twitter, mais on va aussi s'appuyer sur des plateformes comme YouTube, Linkedin ou Pinterest ».

Il sera question d'informer, d'échanger, de proposer et d'investir de nouvelles niches, comme les web média spécialisés dans le design d'intérieur.

Sokoa reste en alerte, conscient de la necessité de toujours devoir se renouveler.

 

 

 

 

04.02.2015